Wicked City – Série TV annulée !

Publié le Mis à jour le

AfficheCréée par : Steven Baigelman
Avec : Jeremy Sisto, Taissa Farmiga, Ed Westwick, …
Genre : Drame, policier, thriller

Nombre d’épisodes : 08

Synopsis :

En 1982, Kent Grainger sème le trouble à Hollywood. Derrière un charme de façade se cache un psychopathe d’un nouveau genre, à l’origine de meurtres violents. Son terrain de chasse de prédilection : l’atmosphère folle de Sunset Strip, coeur de la vie nocturne de Los Angeles, où le rock’n’roll et la drogue forment un cocktail explosif. Ses victimes sont toutes de ravissantes jeunes femmes qu’il viole avant de les tuer sauvagement. Assignés sur l’affaire, les deux inspecteurs de police Jack Roth et Paco Contreras doivent mettre leurs différents de côté pour démasquer ce coupable qui défraie la chronique. Série anthologique centrée sur des crimes notables, mêlant sexe, politique et « pop culture », qui ont marqué Los Angeles à différentes époques.

Mon avis :

Série très noire et assez morbide.

C’est l’histoire d’un tueur en série, assez spécial, qui sévit à Hollywood. En plus d’être un tueur, il est aussi nécrophile (c’est la première fois que je vois cela). Alors qu’il aller tuer Betty,  le biper de cette dernière se met à sonner. C’est la baby-sitter et de là Kent découvre qu’elle a quelque chose de spéciale. Et effectivement elle est aussi tarée que lui !

Deux amants qui vont commettre des atrocités ensemble. Vont-ils réussir à être une famille alors qu’ils sont tous deux tiraillés par leur envie de meurtres ?

Puis nous avons le personnage qui travaille dans la police, Jack Roth. Plus marié à son travail qu’à sa vie de famille. Obsédé par cette affaire et qui bien sûr, fini par tromper sa femme !

Même s’il est assez intelligent, l’étau se resserre de plus en plus autour de Kent. Des lors, il doit trouver une échappatoire.  Par contre, pas lorsque il s’agit de se teindre les cheveux, qu’elle horreur !!!

Tous les acteurs sont vraiment très bons.  Le rôle de Ed Westwick (Chuck Bass dans Gossip Girl), lui va à ravir.

Bonne série, dommage qu’il n’y ai qu’une saison.

Pour conclure :

Il joue au jeu du chat et de la souris, mais ils sont également terriblement tous deux torturé par leur passés.

Photo Anne Winters, Jeremy Sisto

#Debby

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s